OLIVIER SEBAN -  immo 2a (V2) VIP (inclut les bonus)

OLIVIER SEBAN - immo 2a (V2) VIP (inclut les bonus)

10 modules de formation + 4 bonus, spécialement conçus pour vous aider à investir dans l'immobilier. Vous avez accès à la totalité de la formation (modules et bonus) dès le 8ème jour. Plus besoin d’attendre, vous aurez accès à tout, et pendant toute la durée de la formation.

 

 

  • CONTENU DU PROGRAMME

    1/ Le coeur de l'immob2a.

    2/ Les bonnes affaires.

    3/ Le bon prix et négociation.

    4/ Les banquiers et les crédits.

    5/ Notaire et frais de notaire.

    6/ Revente et défiscalisation.

    7/ Location - Nouvelles règles.

    8/ Gestion Locative (Nouveau).

    9/ Fiscalité (Nouveau).

    10/ Mission immobilier (inédit).

     

    BONUS :

    1/ La location courte durée.

    2/ Box et parking.

    3/ Les terrains.

    4/ Posez vos questions.

  • POURQUOI CE PROGRAMME

    1/ Acheter plusieurs appartements sur une très courte période.

    2/ Faire de véritables bonnes affaires.

    3/ Obtenir le meilleur prêt et les meilleures conditions selon votre situation.

    4/ Apprendre à optimiser les frais de notaire.

    5/ Vendre au meilleur prix.

    6/ Séléctionner les bons locataires et éviter de perdre du temps.

    7/ Optimiser votre imposition.

  • AVANTAGES

    1/ Formation à vie et totalement accessible en ligne.

    2/ Méthode complète et ayant fait ses preuves.

    3/ Accompagnement et suivi.

    4/ Garantie de satisfaction.

    5/ Payable en 2 fois.

  • LE FORMATEUR

    Auteur de la série “Tout le monde mérite d’être riche”, Olivier Seban est une source d’inspiration pour des milliers de gens à travers le monde. Millionnaire à 32 ans. Retraité à 35 ans. Il se consacre depuis, par l’intermédiaire d’Internet, à une nouvelle activité, qu’il peut gérer de n’importe où, entièrement dédiée à l’éducation financière afin de partager tout ce qu’il a appris ces 20 dernières années sur la réussite.

     

    J’ai débuté ma vie économique au début des années 80, au moment de l’éclosion de la micro-informatique. Cette révolution fut semblable à celle de l’Internet. À l’époque, j’étais considéré comme un petit génie dans le domaine et l’on me proposait régulièrement des postes très bien rémunérés, que je refusais systématiquement. Mais en privilégiant ma liberté et les copains, je m’aperçus rapidement que cette liberté avait un prix et qu’il fallait avoir les moyens de se l’offrir. Comme je n’avais pas d’affinité avec le banditisme, je commençais à envisager de faire quelque chose de ma vie. J’ai donc lancé plusieurs entreprises.

     

    À 23 ans je créais ma première société. Celle-ci était basée sur le système des vidéoclubs mais appliqué aux logiciels informatiques. Je proposais à la location des logiciels avec leurs documentations, ce qui permettait aux personnes intéressées de tester les logiciels avant de les acheter (les prix étaient très élevés à l’époque, sans possibilité de les essayer au préalable).
    Le succès fut immédiat et à 23 ans je gagnais plus de 300 000 Fr par an (je vous laisse réactualiser cette somme en Euros par rapport aux salaires actuels). Bien que basée sur une idée très simple l’entreprise était très profitable. Mais la suite fut moins idyllique. Étant jeune, naïf et trop confiant, je revendis cette activité lucrative au bout d’un an pratiquement sans rien gagner : l’acquéreur me paya avec un chèque en bois que je ne recouvris jamais en totalité.

     

    À 26 ans je créais une entreprise de distribution de matériel informatique. L’inventivité commerciale, qui m’avait permis de faire prospérer ma première affaire, me fit vivre des débuts prometteurs. Mais je me révélais être un piètre gestionnaire. Ne sachant pas contrôler une affaire qui prenait de l’importance, je finis par déposer le bilan avec une dépression en solde.

     

    Heureusement, et malgré la faillite de l’entreprise, je ne connaissais aucun problème financier, car j’avais eu l’occasion de créer une autre société qui affichait des progressions annuelles à trois chiffres (0 à 100 millions de francs en quatre ans). Après avoir mis en place quelqu’un pour assurer la direction,et surtout la gestion de l’entreprise, je gagnais l’équivalent de 150 000 € par an, en ne mettant les pieds au bureau que quelques heures par semaine. Mais suite à de profonds désaccords avec le dirigeant que j’avais installé, je dus reprendre les rênes.A la différence, et même si c’était pour gagner autant, je devais travailler 6 jours sur 7 et 12 heures par jour.

     

    Mais je n’eu pas à me plaindre de la suite. Trois ans plus tard, je revendis l’entreprise et me retrouvais à la retraite à 35 ans. Ayant recouvré ma liberté, je me consacrais à mon développement personnel intellectuel et financier. Ce qui me permit de consolider mon patrimoine en faisant l’acquisition de plusieurs biens immobiliers tout en découvrant qu’il était possible d’acheter des appartements, sans avancer le moindre centime, et de les revendre quelques mois plus tard avec une marge de 20 ou 30%.

     

    Je m’intéressais également aux marchés financiers et me formais aux techniques de spéculation boursière. Ces nouvelles connaissances me permirent de continuer à m’enrichir pendant la formidable envolée de la bourse de fin 1999 à début 2000, où il m’arrivait parfois de gagner en un jour ce que d’autres gagnaient en un an.
     

     

    En 2000 je quittais la France, avec femme et enfants, pour découvrir le monde. Par l’intermédiaire d’Internet, je créais une nouvelle activité, que je pouvais gérer de n’importe où, entièrement dédiée à l’éducation financière afin de partager tout ce que que j’avais appris ces 20 dernières années sur la réussite. “

945,00 €Prix

Titre 1

4.0 150 recommandations

Première plateforme de formations pour atteindre son indépendance financière.

NOUS CONTACTER

Vous pouvez-nous joindre en envoyant un e-mail à l'adresse suivante :

équipe@mind-scale.com

  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon

© MINDSCALE 2020 / Design by 02 Lab Creative Studio